Tableau design, moderne, abstrait, affiche, poster, déco, décoration murale, vintage.

Anish Kapoor


http://www.bo-az.com/2013/12/anish-kapoor.html#more

Les œuvres du surprenant Anish Kapoor !


Mais, c'est quoi ? C'est plein, c'est vide, c'est dur, c'est mou, on peut toucher ? Anish Kapoor ne veut pas créer des objets, il ''pose'' des actes qui nous interrogent, nous font réfléchir.

Il lance un ''pavé dans la mare'' et nous invite à regarder l'espace, l'environnement et nous-même, autrement. 


Il reflète le décor, le transforme, le déforme, l'inverse, chahute notre perception, afflige nos repères. Il utilise des matériaux qui lui insufflent une liberté nouvelle : PVC, acier inox, fibre de verre, ciment... et la couleur, toujours pure et intense comme les tas d'épices ou de pigments (à l'entrée des temples) de son Inde natale. 


Né en 1954, Anish Kapoor vit à Londres actuellement. Il nous inquiète donc au passage et nous surprend par la présence de ces objets qui n'en sont pas et qui cependant s'imposent par leur taille... 

On perçoit que son but n'est pas de nous montrer la surface des choses, mais bien de chercher une révélation de l'être, de la conscience, de la nature du monde, ou peut-être autre chose ?


 La ''peau'' de ses œuvres est une frontière entre le dedans et le dehors, et l'un est aussi important que l'autre, la lumière y est presque toujours diffuse.

Anish Kapoor se délecte à la croisée des chemins, ses œuvres ont besoin du mouvement de celui qui regarde, fût-il un important déplacement comme au Grand Palais en 2011 où il présente Léviathan.

Il faudra que le spectateur entre à l'intérieur de la ''sculpture'', énorme, et puis qu'il évolue dans l'enceinte du Palais pour reconsidérer la monstruosité de ''la chose''.

Il veut suggérer en nous des émotions, des sentiments, mémoires de notre vie fœtale, avant de nous surprendre par la puissance de cette ''sculpture architecture'' qui est il faut bien le dire extraordinaire.

Malgré tout, ce qui nous rassure, c'est la fin du ''monstre'' qui n'était apparemment vivant que rempli d'air. Il s'effondrera quelques jours plus tard... (grenouille qui voulait...).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire